Affiché le 7 octobre 2019

Une mise à jour de John Bowey, Président du conseil d’administration d’Economical

Tandis que nous approchons de la fin du troisième trimestre de 2019, je voulais vous donner une mise à jour sur le rendement de notre entreprise et davantage de commentaires sur nos plans à long terme, en poursuivant ce qui a été partagé plus tôt cette année et lors de nos assemblées extraordinaires et annuelles des souscripteurs de polices mutuelles.

Libération de notre plein potentiel

La force motrice derrière nos plans d’introduction en bourse est notre confiance envers le potentiel d’Economical. Nous avons travaillé sans relâche pendant des années pour réaliser ce potentiel et positionner la compagnie vers un succès à long terme à titre de société ouverte solide et indépendante. Nous avons bien entamé ce parcours et avons confiance que nous pouvons accomplir notre programme ambitieux en sachant qu’Economical possède la stratégie, la direction, le talent et les capacités nécessaires pour exécuter des innovations de pointe, repenser ses activités principales et assurer la croissance de sa rentabilité.

Ceux qui ont participé à nos assemblées générales annuelles et qui ont lu nos divulgations publiques sauront qu’Economical est au cœur d’une transformation opérationnelle importante sur plusieurs années ainsi qu’un programme d’amélioration qui a une incidence sur tous les éléments de nos activités, dont :

  • La mise en œuvre d’une nouvelle structure et d’un nouveau modèle organisationnel avec les meilleurs talents dans l’industrie et des responsabilités claires pour les catégories d’affaires.
  • L’intégration de modèles de tarification et de segmentation des affaires plus sophistiqués selon nos pratiques de souscription disciplinées.
  • L’atteinte de l’exactitude des taux et de la rentabilité dans l’ensemble des catégories d’affaires, tout en se retirant des segments à faible rendement et en augmentant notre part des segments ciblés.
  • Le lancement d’innovations révolutionnaires qui respectent les échéances et le budget, avec notre rôle comme premier assureur direct entièrement numérique en 2016 (Sonnet) et notre plateforme de pointe destinée aux courtiers en 2018 (Vyne).
  • L’optimisation de nos activités liées aux réclamations en appliquant des pratiques de pointe en matière de fraude, de subrogation et de sauvetage.
  • L’amélioration constante de nos plateformes numériques pour favoriser une expérience courtier et client exceptionnelle et nous positionner favorablement pour une croissance rentable.
  • Transformer nos activités et simplifier nos processus, créer de nouvelles capacités, augmenter la productivité et consigner les économies relatives aux dépenses.

Sonnet et Vyne sont des investissements importants dont nous avons besoin afin d’être concurrentiels dans une industrie en évolution rapide. L’assurance est de plus en plus complexe et notre industrie bouge beaucoup plus rapidement aujourd’hui qu’il y a quelques années. Les facteurs de risque traditionnels qui influencent notre industrie comme les événements météorologiques et le nombre et la fréquence des collisions auto sont amplifiés par les nouvelles tendances comme l’automatisation des véhicules, la conduite inattentive et l’économie du partage. Nos investissements technologiques sont des éléments essentiels et importants qui nous aident à répondre aux besoins du client, avec la rapidité exigée par des conditions du marché en constante évolution.

Bien que nous avons accompli beaucoup au cours des deux dernières années, nous devons quand même nous concentrer ou renforcer davantage nos activités principales. Comme tout changement significatif dans l’industrie de l’assurance, les avantages découlant de nos efforts prendront du temps à se réaliser par nos résultats financiers, mais nous avons confiance qu’ils renforceront nos activités sous-jacentes, tout en améliorant la façon dont les investisseurs potentiels nous perçoivent dans le contexte de notre entrée en bourse prévue.

Attentes des investisseurs

Comme pour toute entreprise planifiant une entrée en bourse, nous avons besoin d’un rendement solide, constant et durable afin d’être évalués pleinement et équitablement par les marchés de capitaux et de nous positionner pour un avenir prospère. Nos résultats financiers du deuxième trimestre démontrent le progrès que nous avons réalisé pour améliorer notre rendement et, bien que nous ne sommes pas encore là où nous devons être, ils démontrent que nous allons dans la bonne direction.

Plus précisément, nous sommes encouragés par les indicateurs dans les résultats trimestriels que nous avons récemment publiés :

  • Notre ratio combiné affichait une amélioration de 11,5 points de pourcentage par rapport à la même période de l’exercice précédent.
  • Sonnet, notre marque directe numérique, est maintenant à sa troisième année et compte plus de 100 000 clients. Nous avons réussi à réduire les coûts de notre phase de lancement tout en renforçant notre réputation avec un taux de satisfaction de la clientèle à la tête de l’industrie.
  • Vyne, notre nouvelle solution aux courtiers, réduit considérablement le temps de traitement entre la soumission et l’engagement avec des soumissions garanties, ce qui favorise des taux de renouvellement des affaires nouvelles plus élevés et une amélioration du ratio sinistres-primes.

En poursuivant notre lancée vers la rentabilité durable, nous pouvons établir les antécédents dont nous avons besoin pour réussir notre entrée en bourse et répondre aux attentes du marché en tant que société ouverte. Ultimement, cela ne serait pas uniquement dans l’intérêt d’Economical, mais également avantageux pour les souscripteurs admissibles de polices.

Prochaines étapes

Alors que nous avons partagé les assemblées extraordinaires et annuelles plus tôt cette année, le moment des prochaines étapes dans notre processus de démutualisation dépend principalement de la préparation de l’entreprise à s’introduire en bourse ainsi que des conditions du marché et de l’environnement politique. À l’époque, nous avions indiqué que nous ne nous attendions pas à effectuer l’entrée en bourse en 2019 et que la troisième assemblée extraordinaire (la prochaine étape du processus de démutualisation) ne serait probablement pas convoquée cette année.

Ces attentes demeurent la meilleure orientation que nous pouvons offrir. Nos résultats récents nous donnent confiance que nous allons dans la bonne direction pour soutenir notre avenir à titre de société ouverte prospère, mais nous avons encore du chemin à faire. Le conseil d’administration et la haute direction demeurent dévoués à libérer le plein potentiel d’Economical pour appuyer nos employés, nos courtiers, nos communautés, nos souscripteurs de polices et éventuellement nos actionnaires, à titre de société canadienne ouverte dynamique.

J’ai hâte de partager des mises à jour ultérieures sur le progrès de la transformation de notre entreprise et ce que cela signifiera pour les prochaines étapes dans notre parcours vers une société ouverte indépendante et à haut rendement. Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous encourage à vous inscrire aux mises à jour pour demeurer informé sur notre progrès et, si vous êtes un souscripteur admissible de police, d’ouvrir une session et de vous inscrire à votre compte de démutualisation pour effectuer le suivi de votre état de souscripteur admissible de police et pour consulter des renseignements précis qui vous concernent.


John Bowey
Président du conseil d’administration
7 octobre 2019

Back to Top